Les bases militaires navales de Bretagne : Répartition des lieux

Rédigé par Erudist - -
flore

La Bretagne est une région importante pour ce qui est des installations militaires navales. La côte bretonne garantit en effet un accès à l’océan atlantique mais constitue aussi un lieu stratégique de défense, de protection et de surveillance du Territoire maritime français. Découvrez dans ce qui suit les principales bases navales et aéronautiques navales situées en Bretagne.

Les ports bases

L’Arsenal de Brest est le port militaire de Brest, préfecture maritime de l’océan atlantique, il s’agit du deuxième plus grand port militaire français après Toulon. L’Arsenal, dont l’histoire commence en 1631, est réparti en différents quais et bassins :

  • Les quais sont utilisés afin de permettre aux unités de s’amarrer. La Penfeld, fleuve côtier long de 16 km, est presque entièrement bordé de quais appartenant au complexe militaire.

  • Les bassins sont utilisés afin de préparer, réparer, ou construire des navires. C’est à Brest que le Charles de Gaulle, prestigieux porte-avion français a été construit entre 1987 et 1994.

Brest compte également dans sa proximité l’île Longue, base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins chargés d’assurer le rôle de dissuasion nucléaire par les mers. Brest se présente donc comme un lieu hautement important, déjà en termes d’infrastructures avec son Arsenal, mais aussi en termes de position stratégique avec l’île Longue.

Les bases aéronautiques navales

Les bases dépendant de la Marine nationale française ne sont pas uniquement des ports ou des bases côtières, il peut également s’agir de bases aéronautiques. Il faut en effet rappeler qu’il existe quatre forces armées au sein de la Marine nationale française : La Force d’Action Navale (FAN), les Forces Sous-Marines (FSM), la Force Maritime de l’Aéronautique Navale ainsi que la Force Maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO). La Bretagne compte trois des quatre bases d’aéronautique navale :

  • Lann-Bihoué dans le Morbihan : Située non loin de Lorient, lieu connu pour sa base sous-marine historique et la présence du sous-marin Flore-S645 en tant que navire-musée, Lann-Bihoué est l’une des plus grandes bases aériennes de France. Il s’agit de l’un des principaux sites de l’aviation navale française, et déploie plusieurs flottilles et escadrilles dont les missions sont la patrouille maritime et le sauvetage en mer. La base emploie 2000 personnes dont 350 civils.

  • Landivisiau dans le Finistère : Située non loin de la ville de Landivisiau et à une trentaine de kilomètres de Brest, la base du même nom assure le soutien de l’aviation de chasse embarquée de la FMA. La base aéronautique emploie 1600 personnes dont 230 civils.

  • Lanvéoc-Poulmic dans le Finistère : Située au Poulmic à Lanvéoc, il s’agit de l’une des 37 bases d’hydravions chargées d’assurer la protection du littoral. Cette base a été prise pour cible par les Anglais lors de l’Occupation allemande et a été bombardée au total 18 fois pendant la Seconde Guerre mondiale avant de connaître petit à petit une. La nouvelle Ecole Navale est construite à Lanvéoc-Poulmic et est inaugurée par le général de Gaulle en 1965.
Classé dans : Société - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.