Qu'est ce que l'agriculture biologique ?

Rédigé par Erudist - -
bio
Dans cet article nous allons tenter de vous expliquer comment se définie l'agriculture biologique. Aujourd'hui tout le monde veut du BIO, mais savons nous réellement de quoi il s'agit ?

Principes et spécificités de l'AB

L'Agence Bio a réalisé en mars 2012 une fiche synthétique sur la réglementation en Agriculture biologique : La réglementation en agriculture biologique, principes et spécificités (4 pages). Vous pouvez retrouver sur cette fiche toutes les informations importantes sur la bio. Le sommaire est le suivant :

  • L'AB : un mode de production et de transformation spécifique, une filière à part entière.
  • Une certification rigoureuse, garante du respect de la réglementation à tous les stades de la filière.
  • Notifier son activité
  • Quelques principes de base : productions végétales biologiques
    • semences et plants
    • fertilité et activité du sol
    • parasitismes, adventices et maladies
  • Quelques principes de base : productions animales biologiques
    • origine des animaux
    • logement et accès au parcours
    • alimentation des animaux
    • prévention des maladies, traitements
  • La conversion en agriculture biologique
    • pour les productions végétales
    • pour les productions animales
    • pour les transformateurs
  • Quelques mesures de précaution
    • conformité des intrants
    • gestion de la mixité
    • récolte, stockage, transport et traçabilité
    • dispositions particulières
  • Transformation de produits biologiques : principes de base
    • recettes et ingrédients
    • exigences concernant les entreprises non spécialisées bio
    • procédés interdits et autorisés
    • exigences concernant le nettoyage
  • L'étiquetage : vecteur de confiance pour le consommateur

Qu'est ce que l'agriculture biologique?

L’agriculture biologique est un mode de production basé sur des pratiques agricoles respectueuses des équilibres écologiques et de l’autonomie des agriculteurs. Ce mode de production est essentiellement fondé sur la non-utilisation d’intrants de synthèse, la non-utilisation d’OGM, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique. L’élevage, de type extensif, fait appel aux médecines douces et respecte le bien être des animaux. L’agriculture biologique vise à la préservation des sols, des ressources naturelles, de l’environnement et au maintien des agriculteurs. Tout au long de la filière, les opérateurs de l’agriculture biologique respectent un cahier des charges rigoureux. (Agence Bio)

Classé dans : Société - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.